Quick halal : le maire de Roubaix a de la suite dans les idées

D’après une dépêche AFP du 14 avril au soir, la procédure judiciaire du maire socialiste contre la chaîne de distribution rapide vient d’être classée sans suite le 6 avril par le procureur de la République de Lille.

Mais les élections régionales sont finies !

Huit jours après son dépôt pour « discrimination » (il ne s’agit pas de respecter les consommateurs musulmans…selon le Code Pénal, la Convention des droits des enfants ou d’autres textes ayant valeur juridique, note de la rédaction), le maire de Roubaix retira sa plainte. Il n’a sûrement pas oublié qu’il a été juriste !

Après la Fondation Brigitte Bardot, c’est le Front National qui a instrumentalisé politiquement le bon sens commercial du groupe QUICK, obligeant tous ses concurrents politiques à surenchérir. Pas un parti politique, de nombreux ministres ont chanté la chanson du « communautarisme ».

Communautarisme : Mot magique…. qui dès que vous l’entendez ; vous fait pousser la barbe et la chéchia et surtout vous dresse le poil… car vous avez peur, très peur. En fait, vous êtes hypnotisés !

Un conseil : pincez-vous, c’est la crise !

Heureusement que les musulmans ne sont pas responsables du cadran breton qui fixe les cours du marché du cochon !

Voir en ligne : Quick halal : procédure classée sans suite (AFP via Le Figaro)

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et (...)
En savoir plus »