samedi, 24 août 2019
 

Pétition d’ASIDCOM et l’UFCM pour Le Référentiel Religieux Commun du Halal

APPEL DES CONSOMMATEURS MUSULMANS (représentés par ASIDCOM & l’UFCM) POUR LA RECONNAISSANCE DE LA NORME HALAL

établie exclusivement par la Communauté musulmane et excluant tout type d’assommage/étourdissement avant ou après l’abattage.

Les pouvoirs publics, face aux plaintes des consommateurs et responsables musulmans, ont toujours souligné que seule l’harmonisation vers un référentiel commun du halal permettrait de garantir l’unanimité des musulmans sur la qualité réellement « halal » des produits mis en vente.

1. Considérant que seuls, les acteurs musulmans experts du Halal (responsables religieux, certificateurs, organisations de consommateurs, opérateurs économiques, scientifiques) sont légitimes à définir une charte Halal répondant à la fois aux exigences de la norme religieuse, de l’éthique musulmane et des conditions de l’abattage industriel ;

2. Constatant l’illégitimité et l’incompatibilité des tentatives de normalisations séculières du halal, initiées par des organismes para-étatiques telle l’AFNOR ou européens tel le CEN (Comité européen de normalisation) ;

Le groupe halal-standard, table de travail des acteurs musulmans experts du halal,* a décidé :

1. en avril 2015, de reprendre les travaux sur la charte halal initiée par les différentes organisations musulmanes du CFCM dans le passé.

2. de valider, en mars 2016, à l’unanimité le document joint intitulé : « La charte halal du CFCM : le référentiel religieux ».

Ce référentiel, établi sous l’égide du CFCM car c’est le représentant institutionnel du culte musulman, répond au besoin d’élaborer et approuver une norme halal indiscutable qui s’est toujours exprimé par tous les acteurs musulmans du halal, les pouvoirs publics ou encore certains industriels français. Il définit sans aucune ambiguïté l’abattage rituel musulman, ses conditions et ses règles éthiques, en excluant tout type d’assommage/étourdissement avant ou après la saignée.

En attendant l’aboutissement des négociations « politiques » entre le CFCM et les pouvoirs publics, en particulier le ministère de l’agriculture, pour la reconnaissance, au niveau institutionnel, de l’autodétermination des musulmans pour définir la norme religieuse du halal, Nous les associations des consommateurs musulmans appelons les personnalités religieuses, responsables associatifs et consommateurs musulmans à rejoindre massivement les signataires de ce référentiel pour organiser définitivement le marché du halal en France et assurer la protection de nos droits en tant que consommateurs.

* Cette table de travail est composée du CFCM, la grande mosquée de Lyon, les certificateurs AVS et Halal Services, la société Sirat et les deux organisations de consommateurs musulmans : ASIDCOM et l’UFCM.

Il est possible de consulter le référentiel ici

Premiers signataires du référentiel religieux du halal  : Le CFCM, Mosquée de Paris, Mosquée de Lyon, Mosquée d’Evry, ASIDCOM, UFCM, AVS, Halal Services, Sirat, Aumônerie Musulmane Nationale des Prisons, Daniel Youssof Leclercq, Haj Abdelaziz Di-Spigno, ACHAHADA, Le Conseil des Imams de l’Isère (CII), CRI, Les amis du BOUAZIZI, Halal Verif, UAM-93, Shaykh Zakaria Seddiki, Shaykh Mohammed Minta, Shaykh Mohamed Rifi (la Maison Des Savoirs), Hassan Iquioussen, Association Espérance (Alès), Union des consommateurs musulmans de la région parisienne (UCMRP), Association des Musulmans du Havre (Centre Essalam/CIH), Halal Certification Center of Chile, Le cheikh Imam Ahmed Miktar (président de l’association Les imams de France), Benomar A.Taif (Marseille)…

Vous pouvez signer à votre tour
1- d’abord, en remplissant le formulaire ci-dessous
2- Ensuite, il faut confirmer votre signature en cliquant sur le lien envoyé à votre boite mail


Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

668 Signatures

Date Nom Message
13 décembre 2016 Driouiche site web À une époque où l’écologie doit façonner les prises de conscience. L’éthique du halal est un apport Important pour la protection de l’environnement en apportant une conscience d’une nouvelle consommation adorant
12 décembre 2016 Btissame site web
12 décembre 2016 Belferkous Malika site web
12 décembre 2016 stephane site web
12 décembre 2016 Atmane site web
12 décembre 2016 hikma site web Asidcom, ce n’est pas une affaire qui concerne que les musulmans, un des meilleurs boucher du monde, n’utilise que de la viande égorgée, pourtant pas musulman ! le Coran à été envoyé en miséricorde pour l’humanité, il faut méditer sur La Sagesse d’Allah, Taa’la, pour chercher à comprendre pourquoi telle prescription ? La nécessité ne peut pas exister d’elle même, voir la règle de cause à effet... Ainsi, l’observation de la Nature nous apportent des signes pour comprendre et nous apporter les preuves du bien fondé des arguments. On dit souvent que la vérité sort de la bouche des enfants, un exemple d’observation d’un document animalier par un passionné de félin. Pour l’anecdote, lors d’un atelier découverte au Museum, le scientifique posa la question sur la méthode de chasse des félins, c’est avec beaucoup d’entrain et de naïveté, que ce petit garçon de 7 ans, réponda " il saute sur sa gorge et il l’égorge avec ses crocs " !! Je vous laisse imaginer, le visage de Pierre, Paul, Jacques au milieu de mon petit Mohamed pour avoir donné la bonne réponse, et là pas question de parler halal, ce mot arabe qui fait polémique et peur pour des non musulmans ! En effet, le scientifique a montré en vidéo pourquoi les félins chassent leur proie de cette façon, ses crocs étant leur seule arme de chasse , pas question de masse ou d’électricité pour les assommer , le tigre, motivé par son instinct animalier de la faim, est trop pressé pour dévorer sa proie ! Et l’égorgement est la méthode la plus rapide.
Approche discrète d’un tigre royal. © dinosoria.com " Dès que le tigre a repéré une proie, il s’approche discrètement, en rampant, la tête rentrée dans les épaules. D’un bond formidable, le tigre fond sur sa proie. 250 kg s’abattent sur le dos de la victime. Les griffes et les canines lacèrent la nuque. Plaquée au sol, la proie est rapidement égorgée. La pression est maintenue jusqu’au dernier souffle de l’animal mis à mort "
J’en ai profité pour expliquer que c’est la méthode utilisée par les musulmans pour abattre les animaux, la viande dîte " halal ", le scientifique est resté sans mot... la religion, c’est juste comme il faut au moment où il faut, n’est ce pas Cheikh Y... heureusement que les adultes accompagnateurs, étaient autorisés à participer. Comprenez pourquoi de nombreux scientifiques ont embrassé l l’Islam, comme par exemple, le chirurgien français Maurice Bucaille, après sa découverte sur l’analyse du corps de Pharaon. La France est connue pour être l’un des pays qui s’intéressent le plus aux vestiges archéologiques et au patrimoine historique des années 80, Allah Taa’laa a fait honneur aux français de permettre à ce scientifique d’apporter une preuve de la vérité du Coran sur Pharaon. On comprend pourquoi la mer a rejeté son corps, pour avoir été ensuite momifié...pièce a conviction indéniable après des siècles.
L’argumentation du message authentique ne se fait pas que dans la mosquée, dommage que peu de musulmans ne profitent pas de nombreuses occasions de montrer le bien fondé de l’Islam, la religion c’est dans le comportement.
Revenons, à nos moutons, c’est le cas de le dire !!!
Cherchons à comprendre pourquoi cette technique d’abattage ? Parce que la consommation de sang est interdite dans l’Islam, et l’égorgement est la seule méthode qui vide réellement l’animal de son sang. La science répond encore une fois, en apportant des preuves. Deux chercheurs, Gucel et Erbil ont divulgué leurs recherches démontrant que le sang qui transporte la nourriture nourrit les organismes responsables de nombreuses maladies, en outre la sang est le principal "élevage" de toute sorte de bactéries.
Dans les méthodes modernes, les techniques mécaniques et électriques sont utilisées pour produire une action violente pour paralyser l’animal, il souffrira tellement qu’il ne produira pas d’émotions, ce qui aura un impact sur le goût de la viande.
De l’abattage à l’assiette, Après avoir puisé dans l’observation de la nature, puis apporté la preuve indéniable scientifique, interrogeons les grands spécialistes gustatifs au monde. Article, paru dans rue89.nouvelobs.com "Viande halal : le boucher des stars défend l’égorgement" Par Colette Roos Journaliste. Publié le 26/02/2012.
« L’Effet boeuf » de Yves-Marie Le Bourdonnec, éd. Michel Lafon, février 2012. Le Bourdonnec est le fournisseur de très grands noms de la restauration, comme Alain Ducasse, un des meilleur boucher au monde. Sa viande vaut dix fois plus cher que celle de n’importe quelle autre vache, c’est un mets de luxe servi dans des restaurants gastronomiques...l’homme a garanti à mon éleveur que l’abattage par égorgement est le moins douloureux. » « L’étourdissement n’est pas du tout une méthode choisie pour le bien des animaux" ." L’étourdissement c’est juste pour aller plus vite ". "« Vous connaissez la vache Wagyu ? Elle est originaire du Japon, on en élève un peu en Europe. C’est l’animal le plus zen du monde. On lui fait écouter de la musique, on lui sert de la nourriture torréfiée, on la brosse dans le sens du poil… Sa viande vaut dix fois plus cher que celle de n’importe quelle autre vache, c’est un mets de luxe servi dans des restaurants gastronomiques.
Avec l’éleveur avec qui je travaille, on s’est posé la question de savoir quel abattage choisir. Il n’est pas question que la bête soit stressée, sinon ce sont des semaines d’un élevage de luxe qui sont gâchées en quelques secondes. On a donc fait appel à un sophrologue animalier, pour avoir son avis. Cet homme a garanti à mon éleveur que l’abattage par égorgement est le moins douloureux. »
Il n’est pourtant pas musulman, son livre est une réponse, "défenseur d’un savoir-faire ancestral, amoureux des vaches bretonnes pie noire, des salers et des normandes, ce qu’il pense de la fameuse polémique sur la viande halal, déclenchée par Marine Le Pen". " L’abattage par égorgement est le moins douloureux" , " L’abattage par égorgement... c’est une méthode nette, immédiate, le cerveau cesse tout de suite d’être irrigué, l’animal ne souffre pas ".
Après tout cela, j’ai bien envie de manger une bonne côte de boeuf, pas vous ? Même si un des meilleurs bouchers au monde égorge ses viandes, une condition n’est pas remplie... dommage que dans ses Boucherie-restaurant sur Paris, on ne peut pas profiter de ce plaisir, encore faut il que Le Bourdonnec ait prononcé la formule d’abattage rituel...un jour incha Allah, comme cet abattoir Normand ou cet éleveur de poulet normands français, qui ont compris la manne financière de mettre un sacrificateur musulman...Qui se dirigera avec la bête vers la qiblâh en prononçant " Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm. et dire " Allâhou ‘akbar".
Et oui, les actes ne valent que par les intentions, et il est important d’y mettre sa niya et sa sincérité, et cette religiosité n’est ancrée que dans la croyance à l’ Unicité d’Allah et que Mohamed est son Prophète.
Pour partager, mon expérience de cuisinière...il faut dire que la différence est nette. J’ai acheté un foi d’agneau en boucherie pour la comparer au foi d’un mouton fraîchement égorgé le jour de l’Aïd : résultat fragrant, devinez quelle était le morceau qui coulait de sang lors du découpage ? Vous avez compris...et pour la recette , un oignon, rissolé sur huile olive, ajoutez les dés de foi d’agneau, de l’ail écrasé, ajoutez une tomate fraîche mixée, un peu de coriandre, (kosbar), sel, poivre, cumin, safan couvrir et laissez mijoter quelques minutes, et dégustez avec du pain en n’oubliant pas de manger avec la main en prononçant le " Bismillah". Une bénédiction accordée, bi idhnillAllah, avec la permission d’Allah, un bienfait attribué, un régal assuré !
Gloire à Toi pour ta Magnificience. Ya Allah, fait triompher la vérité sur la viande halal dans le monde entier, et fasse qu’elle soit une des preuves de ta Sagesse pour le bien être de l’humanité.
Wa Allahou el Ahlam, Et Seul Allah Sait.
11 décembre 2016 PP site web
11 décembre 2016 ISSAD site web
11 décembre 2016 Arbia site web Ayons la liberté de respecter les animaux religieusement.
11 décembre 2016 benamar site web
11 décembre 2016 Habib site web
11 décembre 2016 ALI site web Merci pour votre courage et cette détermination
11 décembre 2016 Lakrouni site web
11 décembre 2016 Benabedrabou Yassine site web
10 décembre 2016 Boub site web Le halal est notre droit.

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ...

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »