jeudi, 23 mars 2017
 

Quotas pour l’abattage rituel : silence complice des candidats à la présidentielle 2012

En décembre dernier, le gouvernement a publié des décrets visant à l’encadrement de la production de viandes abattues selon les sacrifices musulman et juif à compter du 1er juillet 2012, action électoraliste visant notamment certains lobbys de protection animale souhaitant la fin de l’abattage religieux.

Dès début janvier, ASIDCOM a publié un communiqué, suivi d’analyses et enfin une lettre d’interpellation dédiée au gouvernement et aux candidats à la présidentielle.

A ce jour, côté communautaire, le CFCM a minimisé ces décrets et l’association de contrôle et prestation au sacrifice rituel AVS a publié un communiqué alarmant signalant déjà avant même l’application de ces décrets l’effet sur l’abattage religieux avec une orientation vers la fin de l’abattage religieux en France.

Silence des candidats

Interpellés, seul le candidat Dupont Aignan de la droite "dure" a répondu en se disant favorable à l’interdiction de l’abattage religieux. Coté gouvernement, les différents services se renvoient la balle, cherchant à temporiser vue la polémique déclenchée par Marine Le Pen qui a oubliée au passage que le sacrifice rituel sans étourdissement est préconisé aussi pour les chrétiens. L’équipe de campagne de Français Bayrou a temporisé en rappelant le droit à la diversité religieuse et le principe de « laïcité », mais pas de réponse officielle du candidat.

Forte mobilisation dans les mosquées, mais voter pour qui ?

Ces élections 2012 ont vu dans les mosquées en France un énorme appel citoyen pour aller voter, avec les communiqués des organisations et même des appels avant les prêches du vendredi. Cependant, la question est « Voter pour qui ? », et même comme rappelé dans un de ses bulletins d’humeur de DYL, « Voter, mais pour quoi faire ? ».

A souligner cette année une alternative pour les musulmans qui a été initiée par l’association CRI (association à l’origine de la pétition contre la loi soutenue un moment par le parti socialiste l’interdiction du voile pour les nounous) contenu du climat délétère qui règne pour les musulmans cette année : un bulletin de vote blanc personnalisé « non à l’islamophobie » à glisser dans l’urne, une façon de dire simplement que nous sommes des citoyens comme les autres et que nous ne voulons pas être constament aux menus des élections...

De plus, les consommateurs musulmans sont les plus bafoués au niveau de leurs droits élémentaires (droit à la sécurité, droit à l’information, droit d’être entendu, droit au choix, droit à la satisfaction des besoins de base et enfin le droit à la réparation des torts,...), et de nombreux reportages le témoignent... A souligner le dernier en date de Canal+ sur les arnaques lors du pélerinage à La Mecque où sous le prétexte de laïcité, notre pays fait pendre le risque important à des milliers de consommateurs musulmans de se faire arnaquer des milliers d’euros par des agences crapuleuses dans des conditions sanitaires catastrophiques. Mais nous n’avons que le silence des politiques face à toutes ces escroqueries sur le halal ou le pélerinage. Et comme le dit si bien le proverbe « qui ne dit rien consent »...

Liens Campagne contre l’islamophobie : Vidéo Youtube de la présentation de la campagne

Site internet :http://www.2012-contre-islamophobie.com/


 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »