jeudi, 13 mai 2021
 

Pétition d’ASIDCOM et l’UFCM pour Le Référentiel Religieux Commun du Halal

APPEL DES CONSOMMATEURS MUSULMANS (représentés par ASIDCOM & l’UFCM) POUR LA RECONNAISSANCE DE LA NORME HALAL

établie exclusivement par la Communauté musulmane et excluant tout type d’assommage/étourdissement avant ou après l’abattage.

Les pouvoirs publics, face aux plaintes des consommateurs et responsables musulmans, ont toujours souligné que seule l’harmonisation vers un référentiel commun du halal permettrait de garantir l’unanimité des musulmans sur la qualité réellement « halal » des produits mis en vente.

1. Considérant que seuls, les acteurs musulmans experts du Halal (responsables religieux, certificateurs, organisations de consommateurs, opérateurs économiques, scientifiques) sont légitimes à définir une charte Halal répondant à la fois aux exigences de la norme religieuse, de l’éthique musulmane et des conditions de l’abattage industriel ;

2. Constatant l’illégitimité et l’incompatibilité des tentatives de normalisations séculières du halal, initiées par des organismes para-étatiques telle l’AFNOR ou européens tel le CEN (Comité européen de normalisation) ;

Le groupe halal-standard, table de travail des acteurs musulmans experts du halal,* a décidé :

1. en avril 2015, de reprendre les travaux sur la charte halal initiée par les différentes organisations musulmanes du CFCM dans le passé.

2. de valider, en mars 2016, à l’unanimité le document joint intitulé : « La charte halal du CFCM : le référentiel religieux ».

Ce référentiel, établi sous l’égide du CFCM car c’est le représentant institutionnel du culte musulman, répond au besoin d’élaborer et approuver une norme halal indiscutable qui s’est toujours exprimé par tous les acteurs musulmans du halal, les pouvoirs publics ou encore certains industriels français. Il définit sans aucune ambiguïté l’abattage rituel musulman, ses conditions et ses règles éthiques, en excluant tout type d’assommage/étourdissement avant ou après la saignée.

En attendant l’aboutissement des négociations « politiques » entre le CFCM et les pouvoirs publics, en particulier le ministère de l’agriculture, pour la reconnaissance, au niveau institutionnel, de l’autodétermination des musulmans pour définir la norme religieuse du halal, Nous les associations des consommateurs musulmans appelons les personnalités religieuses, responsables associatifs et consommateurs musulmans à rejoindre massivement les signataires de ce référentiel pour organiser définitivement le marché du halal en France et assurer la protection de nos droits en tant que consommateurs.

* Cette table de travail est composée du CFCM, la grande mosquée de Lyon, les certificateurs AVS et Halal Services, la société Sirat et les deux organisations de consommateurs musulmans : ASIDCOM et l’UFCM.

Il est possible de consulter le référentiel ici

Premiers signataires du référentiel religieux du halal  : Le CFCM, Mosquée de Paris, Mosquée de Lyon, Mosquée d’Evry, ASIDCOM, UFCM, AVS, Halal Services, Sirat, Aumônerie Musulmane Nationale des Prisons, Daniel Youssof Leclercq, Haj Abdelaziz Di-Spigno, ACHAHADA, Le Conseil des Imams de l’Isère (CII), CRI, Les amis du BOUAZIZI, Halal Verif, UAM-93, Shaykh Zakaria Seddiki, Shaykh Mohammed Minta, Shaykh Mohamed Rifi (la Maison Des Savoirs), Hassan Iquioussen, Association Espérance (Alès), Union des consommateurs musulmans de la région parisienne (UCMRP), Association des Musulmans du Havre (Centre Essalam/CIH), Halal Certification Center of Chile, Le cheikh Imam Ahmed Miktar (président de l’association Les imams de France), Benomar A.Taif (Marseille)…

Vous pouvez signer à votre tour
1- d’abord, en remplissant le formulaire ci-dessous
2- Ensuite, il faut confirmer votre signature en cliquant sur le lien envoyé à votre boite mail


Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Un message, un commentaire ?

668 Signatures

Date Nom Message
1er décembre 2016 Kamal site web J encourage cette démarche.
1er décembre 2016 iman site web Très bien
1er décembre 2016 Aziz site web
1er décembre 2016 EL ABBADI
1er décembre 2016 Khadija site web
1er décembre 2016 Aissaoui site web
1er décembre 2016 Youssef site web
1er décembre 2016 Nejia site web
1er décembre 2016 Mbaé site web Bonne initiative
1er décembre 2016 Daniel-Youssof Leclercq site web Tous mes encouragements sans réserves pour cette initiative visant à labelliser le vrai Halal en y associant tous les acteurs, contestés ou pas pour leur manque de sérieux, et qui est une formidable avancée. Le plus important est de disposer enfin d’un outil indiscutable (charte, définition, label) qui permettra enfin de faire condamner (pénalement) tous ceux qui frauderont sur les normes islamiques en matière d’alimentation et d’assainir le marché du Halal. Quant aux affairistes dans ce domaine, laissons les à DIEU qui les rétribuera comme il se doit le moment venu, ici-bas ou dans l’au-delà. Nous sommes dans ce domaine précis loin de tout désintéressement religieux quand les services rendus pour produire ou contrôler le Halal permettent aux différent acteurs de s’enrichir au détriment de leurs frères. Et les jaloux de cette manne ne feront sans doute pas mieux. Wa ALLAHou ’Aliyme.
1er décembre 2016 Fafa site web
1er décembre 2016 Chrif site web Votre pétition dite sur le "halal" appel quelques remarques. . On y lit ces précisions en bas du texte de la pétition : "*Cette table de travail est composée du CFCM, la grande mosquée de Lyon, les certificateurs AVS et Halal Services, la société Sirat" Et bien entendu on les retrouve parmi les premiers signataires : "Le CFCM, Mosquée de Paris, Mosquée de Lyon, Mosquée d’Evry, ASIDCOM, UFCM, AVS, Halal Services " Or, nous savons que ces 3 grandes mosquées de Paris, Evry et Lyon ont seules le monopole de l’agrément. Elles perçoivent sans aucune transparence ni contrôle des sommes énormes de la taxe du "halal". Elles garderaient pour elles mêmes cet argent qui leur sert aussi de rémunération alors que sa destination devrait servir exclusivement aux besoins de la communauté dans son ensemble comme la construction de lieux de prière, la formation des imams ...etc.
Quant aux 2 entités commerciales privées "AVS" et "Halal services" qui leurs sont associées dans cette pétition, elles assurent un contrôle du "halal". Or, elles devraient elles aussi dépendre plutôt des structures de la communauté musulmane et non être un business d’hommes d’affaires dont on n’a pas non plus les bilans de l’utilisation de leurs gains financiers.
A la lumière de ce qui précède vos 2 associations de consommateurs, ASIDCOM et UFCM, devraient plutôt avoir le courage de lancer des pétitions non pas pour soutenir ceux qui profitent de manière opaque du marché du "halal" mais plutôt de demander un audit de leurs gestions et de les appeler à la transparence et à remettre leurs privilèges et leurs résultats financiers à une structure communautaire libre qui agirait dans l’intérêt des musulmans.
Si on appliquait ces mesures ça réglerait non seulement le problème du "halal" mais aussi les difficultés que rencontrent les musulmans dans l’organisation de l’islam en France. Surtout en cette période de fortes tensions sociales où les musulmans se sentent rejetés par une opinion publique remontée et désemparée.
Wa salam Chrif
PS : voici ce que dit le livre "La Bible du Halal" (2015) de Lotfi Belhadj sur les 3 mosquées dépositaires de la certification dont il précise qu’elles autorisaient l’électronarcose : "...on a l’impression que ces mosquées, apparement intéressées avant tout à compter les euros, laissent carte blanche aux producteurs et apposent leur sceau sans imposer le strict respect des lois musulmanes."(page 81)
"Derrière le spirituel, il semblerait donc que l’argent fasse le bonheur des uns et des autres. Dans une tribune sur le site de la Communauté francophone de confession musulmane, Mahjoub Bentebria, l’ancien directeur de l’administration générale de la Grande Mosquée de Paris, s’était confié librement : "Aujourd’hui, on s’aperçoit que certaines institutions religieuses, qui se sont jetées comme des vautours sur la certification halal des viandes et produits destinés aux consommateurs musulmans français, sont vérolées. Elles encouragent le culte du fric en exploitant la foi des musulmans croyants pour que leurs gestionnaires et autres représentants, autoproclamés recteurs, soient grassement récompensés en favorisant un véritable système de "consumérisme halal", avec voiture de fonction et chauffeur, appartement de fonction dans les beaux quartiers, etc.". (Page 85)
1er décembre 2016 MOHAMED ARRAS site web Jconseille A.V.S cest suivie de A à Z... En tous cas, trés bonne initiative.
30 novembre 2016 Daoui site web Qu’Allah vous facilite
30 novembre 2016 Patoune site web

... | 105 | 120 | 135 | 150 | 165 | 180 | 195 | 210 | 225 | ...

 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »