mardi, 30 août 2016
 

Communiqué : QUOTAS DE VIANDE POUR JUIFS ET MUSULMANS

( , , عربي)

A quelques mois des élections présidentielles et législatives de l’année 2012, le Gouvernement publie deux textes réglementaires (Décret et Arrêté du 28/12/11 publiés au JORF du 29/12/11) relatifs à l’encadrement de la production de viandes abattues selon les sacrifices musulman et juif à compter du 1er juillet 2012.

La protection animale concerne tout type d’abattage : transport, contention, formation...et n’est pas spécifique au sacrifice rituel. La science est détournée pour un profit politique extrême. Aussi, la mise en place de quotas est un acte contraire à la concorde civile et un nouveau pas vers l’objectif final de l’interdiction du sacrifice rituel. C’est aussi un nouvel handicap pour l’industrie agroalimentaire française.

ASIDCOM condamne cette nouvelle démagogie électoraliste et demande le retrait des textes. Au nom des libertés fondamentales, tous les consommateurs sont concernés. "La bête immonde est encore féconde ! " B. B. (B. Brecht).

Voir en ligne : Décret no 2011-2006 du 28 décembre 2011 fixant les conditions d’autorisation des établissements d’abattage à déroger à l’obligation d’étourdissement des animaux


 
A propos de ASIDCOM
A propos d’ASIDCOM Créée en 2006 et présidée par Abdelaziz Di-Spigno jusqu’à juin 2011, l’association ASIDCOM est une association de consommateurs musulmans, déclarée ( type loi 1901) le 3 octobre 2006 en Préfecture des Bouches-du-Rhône, puis déclarée le 28 janvier 2013 à la Préfecture du Nord et elle (...)
En savoir plus »